RANCHAL

Vue générale de RANCHAL

Fiche signalétique

Ses ORIGINES

Il est fait mention de cette paroisse dans un testament daté de 1391, par lequel Edouard de Beaujeu lègue à sa femme, la prévauté de Ranchal. D'autre part, le 22 mars 1578, Louis de Gonzague, duc de Nevers, comte d'Auxerre, céda à Claude Rédé les terres d'AMPLEPUIS, RANCHAL, CHEVAGNY-LE-LOMBARD, moyennant le prix de 40000 écus d'or. Par le même traité, il vendit à Jean Arod les terres et seigneureries de MONTMELAS.
Le fief de Montpiney appartint successivement à noble Jean Vaginay commissaire et procureur du roi au présidial de LYON (1660), à Jean- François de Guillermain, écuyer, seigneur de Nuzière; à M. Brac de Montpiney, puis à la famille Gonnet. Du chateau, il ne reste plus aujourd'hui que quelques ruines.
En 1700 Jean Vaginay est seigneur de Montpiney et de Lerondes.
Au XVIIIème siècle, RANCHAL faisait partie de la Chastellenie de THIZY et, comme Cours, possèdait un "chacipol", ce qui était à peu près un "chatelain de la campagne". Avant la révolution, RANCHAL était paroisse dans le Beaujolais, du diocèse de MACON, de l'élection de VILLEFRANCHE, de l'archiprêtré de BEAUJEU. Il ressortissait à la justice de CUBLIZE et de MAGNY. La collation appartenait au prieur de THIZY qui partageait la dîme avec le curé. La dame était la marquise de Vauban.

Les FONTENILLE et RANCHAL

Au cours de mes recherches, j'ai trouvé des FONTENILLE dans de nombreux villages, hameaux ou lieux-dits de la commune de RANCHAL; le tableau suivant les rassemble en précisant à quelle époque un acte fait référence à ce hameau.

 

Hameau

Epoque

BOURG (Le)

1723, 1839, 1895-98, 1901-17, 1942

BRETONNIERE

1818

COMBY (Le)

1910, 1935

FAYES (Les)

1694, 1807, 1817

FAIZES (Les)

1820

FEES (Les)

1925, 1942

FOREST

1914, 1920, 1955

FONTRONDE

1959

GATHIER

1929, 1955

GATY

1904

PERRIER (Le)

1840-1904

POLECY

1894

PRADON

1858-1888, 1918, 1949

ROUSSELLES (Les)

1817

SERRIER

1832

TREMBLES (Les)

1806
 


Retour page d'accueil Retour page précédente

dernière mise à jour le 02/03/2002